12

Que fait la DGMP ?

Que fait la DGMP ?

Que fait l'ARMDS ?

Que fait l'ARMDS ?

Que fait la CRD ?

Que fait la CRD ?

L’ARMDS forme les responsables des marchés des ministères, des Institutions de la République et des Autorités indépendantes sur les nouveaux DTAON

remedy 'sans-serif'; font-size: 14pt;">Dans le cadre de son programme de formation 2015, decease l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) organise, depuis hier lundi 16 novembre 2015 à l’Institut National de Formation Professionnelle pour le Bâtiment, les Transports et les Travaux Publics, une session de formation des Chefs de Section des marchés et les Responsables Administratifs et Financier des Institutions de la République et des Autorités indépendantes sur les quatre Nouveaux Dossiers Types d’Appel d’Offres. L’ouverture était présidée par le Chef du département Formation et Appuis techniques de l’ARMDS, Nourou Ly.

Depuis la signature de la Lettre Circulaire n°02247/MEF-SG du 23 juin 2015 par le Ministre de l’Economie et des Finances mettant en vigueur l’application des Dossiers Types d’Appel d’Offres pour la passation des marchés de travaux,des Marchés de Fournitures et/ou de services connexes,des Marchés de services courants et des Marchés de Prestations intellectuelles, le renforcement des capacités des acteurs de la commande publique en la matière s’imposait. C’est ainsi que depuis le mois d’août 2015 à nos jours, 129 acteurs ont été formés par l’ARMDS sur les DSRA dont 84 cadres de l’administration et 45 du secteur privé.

« Après la session de formation des acteurs de la régulation, du contrôle des chefs de division approvisionnement des DAF et DFM, les EPA et des opérateurs économiques, il est bien normal que les chefs de section marchés, contrats, conventions et baux et vous autres chargés des dossiers de marchés soient informés des nouveautés par rapport aux anciens dossiers types. La présente session de formation vient donc à point nommé », a indiqué Nourou Ly. « Persuadé sur vos compétences et vos grandes capacités d’adaptation et convaincu des compétences du formateur ici présent, je ne doute point qu’au terme de la présente session, vous saurez judicieusement mettre à profit les nouvelles connaissances acquises non seulement dans vos activités quotidiennes mais aussi à la restitution des travaux aux collègues qui n’ont pas pris part à cette session », a conclu M. Ly.

Au terme de cinq jours de formation, les participants ont recommandé l’élaboration des rapports d’évaluation des offres ; l’adaptation des nouveaux dossiers à la nouvelle réglementation nationale en vigueur ; la révision du modèle de l’autorisation du fabricant ; l’organisation d’une session spécifique sur l’évaluation des offres ; la révision du modèle de bordereau des prix qui ne permet pas de donner le prix unitaires en lettre et l’élaboration d’un nouveau plan de passation des marchés.

Rappelons que c’est en guise d’assistance technique aux États-membres dans le cadre de la transposition des Directives communautaires sur les marchés publics dans leur ordre juridique national, que l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine a élaboré les Dossiers Standards Régionaux d’Acquisitions (DSRA). Ces DSRA adaptés à notre réglementation nationale viennent d’intégrer en remplacement des anciens dossiers types, nos outils de la passation des marchés publics. Ils sont le fruit d’un effort de standardisation des instruments de passation, d’exécution, de règlement et de contrôle de la commande publique, entrepris par les autorités maliennes en charge des marchés publics pour en assurer davantage d’efficacité et d’efficience.

Les quatre nouveaux Dossiers Types d’Appel d’Offres qui remplacent désormais les trois anciens, s’inspirent des documents types d’appel d’offres de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que des principes de bonne gouvernance économique.